au service de l'Eglise gréco-catholique

 

Blaj se trouve au coeur de la Transylvanie. Autrefois, ce petit bourg - centre de l'Eglise gréco-catholique roumaine (et qui continue de l'être), nommé aussi « la petite Rome »- a joué un rôle important dans le réveil et le développement de la culture roumaine. Aujourd'hui la ville n'a plus la même importance ni ne joue un tel rôle : des villes, plus ou moins proches, ont gagné en influence sur les plans politique, culturel, administratif, économique, etc. La population y est de confessions Orthodoxe, Gréco-Catholique, Catholique Latin, Réformée, Adventiste, Pentecôtiste. Les Orthodoxes, comme partout dans le pays, sont majoritaires.

Une présence appréciée

 

Située dans ce paysage, la communauté Assomptionniste de Blaj compte quatre religieux : Bernard Stef (88 ans), Teofil Pop (79 ans), Gheorghe Hang (38 ans) et Ionel Antoci (36 ans). Nous essayons d'être des signes de l'amour de Dieu les uns pour les autres et pour les hommes qui nous entourent. Les moments de prière, de réunion et de convivialité construisent chaque jour un peu plus notre communauté. Malgré toutes nos différences, d'âges, de sensibilités, d'expériences, nous témoignons que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous différencie. Nous sommes au service de l'Eglise gréco-catholique. Notre présence est très appréciée par l'évêque, le clergé et les fidèles. Cela nous aide beaucoup et facilite la collaboration à tous les niveaux. Pour l'instant, les Assomptionnistes restent la seule Congrégation masculine catholique dans notre diocèse. Nos activités apostoliques communautaires se concentrent sur deux secteurs : la paroisse et l'internat pour les jeunes adolescents. Mais chaque religieux s'investit aussi, selon ses compétences et ses disponibilités, auprès des enfants, des jeunes, des différents mouvements comme les Réunions Mariales pour jeunes et adultes, le Tiers Ordre Augustinien, la rédaction d'articles pour le journal du diocèse « Unirea » ou pour d'autres publications religieuses.

 

Activités paroissiales et pèlerinages

 

La paroisse dont nous sommes chargés, Blaj 2, comprend quelque 350 familles, soit environ 1000 fidèles. La plupart ont dépassé la cinquantaine. Les enfants de l'orphelinat, avec leur vitalité, viennent rajeunir chaque dimanche l'assemblée. Apparence quelque peu trompeuse car, en réalité, la natalité n'est pas assez forte

pour assurer le renouvellement de la population. Pendant l'année scolaire quelques

 élèves des différents Collèges de la ville participent à l'Eucharistie dominicale célébrée pour les jeunes, donnant ainsi un autre dynamisme à la célébration. La pastorale paroissiale est en général sacramentelle, centrée surtout sur l'Eucharistie et la confession. Deux fois dans l'année - le dernier dimanche du mois du mai et le 15 août - les Assomptionnistes animent des pèlerinages à la Vierge des Pauvres à Carbunari. Ces pèlerinages s'adressent aux jeunes et aux fidèles de l'Archidiocèse d'Alba Iulia et Fagaras.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par cet apostolat nous continuons la tradition de nos prédécesseurs qui ont aménagé la chapelle dans la forêt de Carbunari, à 3 kilomètres de Blaj, inaugurée en 1938, et qui ont lancé les pèlerinages. La moyenne de participation est de 400 pèlerins. Actuellement un groupe de travail élabore un projet afin de construire une chapelle ouverte pour des veillées de prière. Elle servira aussi d'abri en cas de pluie pendant les pèlerinages. A Carbunari encore, une cabane a été construite l'an dernier pour un ermite français bénédictin, Jean-Baptiste Robin. Il y vit sa vie d'ermite en peignant des icônes et assure une présence précieuse sur place. Il sera ordonné prêtre, à une date qui n'a pas encore été fixée, et pourra, s'il le veut, rendre des petits services aux personnes qui fréquenteront le lieu pendant l'année.

 

L'internat accueille neuf jeunes

 

L'internat pour les jeunes de 15-18 ans fonctionne depuis quatre ans. Cette année neuf jeunes y habitent. Ils viennent de toute la Transylvanie et suivent les cours au « Lycée Théologique Gréco Catholique » de Blaj, à 200 mètres de la communauté. La plupart d'entre eux désirent continuer le séminaire pour devenir prêtres. Les deux jeunes, Cyprien et André, qui passent le baccalauréat cette année, s'orientent dans cette voie. Nous accompagnons ces jeunes en veillant à leur formation humaine, intellectuelle, et spirituelle. Il y a des moments forts : prières, repas, anniversaires, partages, sorties ensemble ou avec les enfants de l'orphelinat, qui nous aident à nous construire chaque jour. Les valeurs évangéliques que nous découvrons nous essayons de les partager avec les autres. L'expérience accumulée et la restructuration entreprise depuis un an ont porté leurs premiers fruits et nous avons actuellement un bon groupe de jeunes qui prennent à coeur leur formation. Beaucoup des choses restent à améliorer mais ceest un bon début. L'enthousiasme ne manque pas et nous continuons a faire des efforts car nous pouvons encore progresser. L’une des tâches qui nous revient est aussi d’aider ces jeunes à discerner l'appel du Seigneur dans leur vie et à y répondre librement. Nous espérons que parmi eux (présents ou à venir) certains s'orienteront aussi vers l'Assomption. Ils sont curieux de découvrir et de connaître ce que vit l'Assomption. Actuellement ils expriment leurs questions et leurs hésitations qui portent soit sur leur jeune âge, soit sur la conception qu'ils ont de la vie religieuse selon le modèle monastique orthodoxe, soit sur une vie religieuse qui leur semble être trop exigeante et pour laquelle ils ont peur de ne pas être à la hauteur, soit sur le modèle du prêtre diocésain marié en charge d'une paroisse qui leur semble plus attrayant. C'est une étape importante dans la construction de leur vie et nous essayons de maintenir éveillées leurs interrogations. L'écoute et le dialogue sont les moyens pour les aider à avancer.   Les vacances d'été approchent rapidement et nous sommes déjà en train de préparer l'année suivante. Le travail ne manque pas ! Mais tout ce que nous faisons est pour qu'advienne le Royaume de Dieu en nous et autour de nous. Nous voulons participer ainsi à la construction d'un monde plus fraternel, plus solidaire et plus humain. Un monde où la paix du Christ régnera.

Ionel Antocci

HOME