MESSAGE DES MEMBRES DU 31ème CHAPITRE

 

 GÉNÉRAL

 

 

 

Aux évêques, confrères et laïcs assomptionnistes et aux religieuses de la famille

Chers amis, frères et sœurs:

 

“Je déclare ouvert le trente et unième Chapitre général 

de l'Assomption ! ”  

 

Cette formule traditionnelle, le Supérieur Général, le Père Richard Lamoureux, la prononçait le 1er mai 2005 à Rome, dans la maison des Frères des Ecoles Chrétiennes, devant les quarante-quatre capitulants de la Congrégation mais aussi, et c'est une première, devant quinze laïcs venus des quatre coins du monde. Ensemble, durant toute une semaine, nous avons découvert nos vocations distinctes et complémentaires. Ensemble, nous nous sommes mis à l'écoute de l'Esprit Saint pour répondre aux appels du monde et de l'Eglise. Ensemble, nous avons entendu un appel à aller plus loin, à faire “alliance” pour qu'advienne le Règne de Dieu.

La diversité de nos origines (vingt-sept pays représentés), de nos âges (de 32 à 76 ans), de nos lieux de vie et celle de nos engagements apostoliques illustre à merveille le thème de notre Chapitre : 

 

“Plusieurs dons un seul corps... pour que le monde croie”

 

Avec les laïcs, nous avons tenté de répondre à cette question :

 

 “Pourquoi Dieu veut-il que l'Assomption existe ?”.

 

Oui, pourquoi donc ? Dieu seul pourrait répondre! Pourtant, à travers nos échanges, nous avons constaté que malgré la faiblesse de nos forces et notre petit nombre, nous restons des hommes et des femmes qui prennent en compte les défis de ce temps et apportent des réponses concrètes aux appels des hommes.

Après le départ de nos amis laïcs assomptionnistes, nous avons vécu une journée de retraite. Sœur Cristina Maria, Supérieure Générale des Religieuses de l'Assomption, nous a permis de progresser dans la démarche spirituelle de ce Chapitre. Elle nous a conduits au cœur de la Trinité où Dieu est à la fois Écoute (Fils), Don (Père) et Échange (Esprit). Nous avons repris nos travaux autour d'un projet global centré sur la communion, la proposition de la foi et la solidarité avec les pauvres. Nous avons décliné ce projet en cinq axes apostoliques : enseignement et média, mission et nouvelles fondations, justice et paix, pastorale des vocations, œcuménisme et dialogue interreligieux. Nous avons validé une nouvelle Ratio institutionis, notre programme de formation internationale.  Rien d'inédit mais une manière renouvelée de vivre notre engagement assomptionniste au cœur même de communautés vivantes et fraternelles, accueillantes et missionnaires à la fois.

Durant ce Chapitre, une nouvelle conscience internationale et continentale s'est renforcée. Elle était notamment à l'œuvre en Amérique du nord et dans le rapprochement de la province de France avec l'Espagne. Durant ce chapitre, elle a encore permis l'érection de la nouvelle Province de l'Europe du Nord (réunissant les anciennes Provinces de Belgique-Nord, de Belgique-Sud et des Pays_Bas). Nos propres structures de gouvernement devaient s'y adapter pour mieux servir la collaboration entre les provinces dans un monde qui bouge. Notre désir est celui d'une plus grande communion entre le Nord et le Sud, entre l'Ouest et l'Est,  mais aussi entre les Provinces aînées et les plus jeunes. Ceci nécessite sans doute une conversion à la fois personnelle et communautaire mais aussi institutionnelle. Nous avons pris ce chemin. Nous avons fait ce pari sur un avenir plein de promesses. En ces jours de travail et de discernement, nos préoccupations vous ont souvent rejoints dans les différents lieux où vous vivez, ce qu'ont attestés les nombreux messages reçus durant ce chapitre. Nous espérons que notre enthousiasme sera contagieux. Nous comptons sur vous tous pour porter les projets et les ambitions que nous avons formulés pour l'ensemble de notre famille religieuse et pour les six années à venir.

Durant ces trois semaines, nous avons vécu deux messes en rite byzantin, une messe “africaine” et une messe au Vatican sur le tombeau de saint Pierre. Notre liturgie dominicale allait de l'Ascension à la Pentecôte et de la Pentecôte à la fête de la Trinité, celle-ci a clôturé notre Chapitre. Trois priorités illustrent l'action de l'Esprit qui pousse l'ensemble de nos provinces à découvrir les terrains nouveaux de notre mission : l'Asie avec le projet de nouvelles fondations aux Philippines et au Vietnam, la Mission d'Orient et la pastorale des vocations. Pour ces trois priorités, les horizons sont larges et concernent l'ensemble de la Congrégation. Les besoins sont immenses mais ils restent à la mesure de l'ambition des héritiers du Père d'Alzon. Et pour se donner les moyens de notre ambition, le Chapitre a réélu le Père Richard Lamoureux, Supérieur Général ainsi que son Vicaire général, le Père Julio Navarro (Chili), élu deux Assistants, les Pères André Brombart (Europe du Nord) et Emmanuel Kahindo (Afrique) ainsi que deux Officiers généraux, le Père Lucas Chuffart (France), Secrétaire général, et le Père Jean_Daniel Gullung (France), Econome général. 

 

“L'Eglise est vivante, l'Eglise est jeune.”

 

Au terme de ce long Chapitre, nous faisons nôtres ces paroles que Benoît XVI prononçait le 24 avril dernier, dans les premiers jours de son pontificat.

 

 

Rome, le 22 mai 2005

 

 

home