Plovdiv (Bulgarie) : le nouveau visage de la communauté

 

Depuis le début du mois de septembre, d’importants changements ont marqué la vie communautaire à Plovdiv.
Après une année sabbatique de ressourcement physique et spirituel, notre supérieur, le P. Petar, a repris son poste de commande.

Eynard, le jeune volontaire arrivé chez nous du lointain Mexique il y a deux ans, a pris le chemin du noviciat de Juvisy, tandis que nous nous réjouissons de l’arrivée de Geoffrey, jeune français du Nord de la France, qui, intéressé par la découverte de la spiritualité orientale, est venu chez nous pour une année

dans le cadre du programme ‘volontariat-Assomption’.
Il y a deux ans, nous avons fait le choix d’ouvrir notre communauté à l’accueil des jeunes qui habitent les alentours de Plovdiv et qui viennent en ville pour leurs études secondaires.

En particulier notre accueil s’est adressé aux jeunes de 15/16 ans du centre catholique de rite latin qu’est la petite ville de Rakovski où nous entretenons de bons rapports avec le clergé local.
Ce choix est en train de se révéler fructueux, car il répond à un véritable besoin et il nous permet en même temps de garder un esprit jeune et joyeux dans notre vie fraternelle.

Maintenant, les jeunes ainsi accueillis sont au nombre de trois : Yossif, Martin et Julian
Depuis le mois de février, un autre jeune fait aussi partie intégrante de notre communauté ; il s’agit d’Athanase, âgé de 14 ans.

Après la mort subite de son père, il y a un peu plus d’un an, il vient de perdre aussi sa mère d’un cancer le 14 de ce mois d’octobre.

Avec l’accord explicite de sa mère, accord écrit et authentifié par un notaire il y a quelques temps, alors qu’elle était déjà accueillie dans le petit foyer pour femmes agées et malades seules et démunies des sœurs de Mère Térésa, nous sommes en train de faire les démarches en vue d’adopter Athanase, car dans la parenté d’Athanase il n’y a pas vraiment de personnes qui puissent  l’accueillir dans de bonnes conditions.
Chez les sœurs Oblates, qui comme nous ont fait le choix d’accueillir des jeunes, vient de se joindre cette année une nouvelle jeune fille, toujours de Rakovski, qui s’appelle Maria.

Ainsi, cette année quatre jeunes filles (Gergana, Silvia, Petia et Maria) partagerons la vie communautaire des sœurs.
Différentes propositions sont faites aux jeunes pendant la semaine.
Le lundi, la soirée est consacrée au chant.

On se retrouve tous ensemble à la communauté des pères pour apprendre à chanter la divine liturgie, mais aussi des chants populaires bulgares.

Le mardi, nous partageons sur l’évangile du dimanche suivant ; le mercredi, c’est une soirée de détente ; le jeudi, nous nous retrouvons pour une adoration chez les sœurs. Le vendredi après-midi, les jeunes rentrent chez eux où ils restent jusqu’au dimanche soir.

Le samedi, c’est le jour de la catéchèse pour les enfants de nos paroisses de Plovdiv et de Kuklen.
Nous continuons à desservir aussi la paroisse de Pokrovan, même si à cause de la distance le père Claudio ne s’y rend qu’une ou deux fois par mois.

Pour les fêtes religieuses plus importantes (Pâques, Noël et l’Epiphanie à l’occasion de laquelle les prêtres bénissent les maisons et les personnes qui y vivent), il y reste plusieurs jours.
Entre départs et arrivées les visages de nos communautés ont changé.

Nous accompagnons dans la prière, la sympathie et avec un sentiment fraternel, le nouveau chemin d’Eynard.

On le considère l’un des nôtres, c'est-à-dire, selon une expression très connue de notre supérieur, un « vrai catholique ! », un catholique qui a fait l’expérience de respirer avec les deux poumons de l’Assomption et de l’Eglise.

Nous bénissons le Seigneur pour la présence de nouveaux visages parmi nous, car ils sont un signe de vie et de renouveau.

On espère également que Geoffrey puisse, lui aussi, devenir bientôt un « vrai catholique ! », mais notre premier souci est pour le benjamin de la communauté : que notre accueil fraternel puisse l’aider à soigner les blessures et les souffrances qu’il porte dans son cœur.



  La communauté des pères et des sœurs de Plovdiv   

HOME