"Feu vert" pour la Roumanie:

le fr. Gwenaël retrouve à Margineni …son enfance

 

“ Tout vient à point pour qui sait attendre “ … c’est vraiment mon cas puisque dès 1991 j’ai voulu répondre aux appels qui ont été faits pour la Mission d’Orient. Au Brésil il y avait une autre urgence … finalement soulagé de mes responsabilités l’an dernier, je me suis mis, de nouveau, à la disposition de mes supérieurs.

fr. Gwenaël apprend le roumain



Ce n’est qu’en décembre dernier que le “feu vert“ m’a été donné pour une expérience de six mois, après quoi les supérieurs décideront.

Le 19 mars, jour de mes 54 ans de vie religieuse je m’envolais de Paris pour Bucarest … où m’attendaient mon nouveau supérieur et mon professeur de roumain. Après 300 kms. de bonne route, à 22 h. je découvrais ma nouvelle communauté : Margineni ! Accueil chaleureux de mes frères, malgré l’heure tardive.

fr. Gwenaël avec les jeunes et le "nouveau supérieur"

Le lendemain à midi la Communauté recevait le clergé séculier des alentours pour célébrer Saint Joseph et le père Iosif. Ambiance sympathique !

Le jour suivant, le curé de la paroisse recevait le clergé du doyenné. Après une longue prière à l’église, un repas typiquement roumain nous attendait.
Le Jeudi Saint à Iasi j’ai été étonné de voir les bancs de la cathédrale occupés par les prêtres ! Belle liturgie. Dans l’église paroissiale de Margineni j’ai retrouvé l’ambiance de mon enfance dans mon village du “Bout du monde“ dans le Nord Finistère : église comble les dimanches, les hommes à droite, les femmes à gauche… et ça chante !!!

Je n’ai pas l’impression d’être dans un pays majoritairement Orthodoxe. Il est vrai que je sors peu ! Je me suis seulement hasardé dans quelques églises à Bacau et dans un monastère tout neuf avec 70 moniales!

fr. Gwenaël cherche á se chauffer

Je ne connais pas encore notre Communauté de Blaj où la situation est sans doute différente.
Ma plus grande surprise est le froid qui n’en finit plus malgré le printemps. Je m’initie peu à peu à la langue roumaine pas si facile qu’on le dit …
Je n’ai qu’un mois et demie de présence ici, il serait prétentieux d’en dire plus pour le moment.

Fr. Gwenaël Petton a.a.

Margineni 10. 05. 2007

HOME