Nouvelles de Roumanie...

 

L’Assomption en Roumanie vient de vivre un grand évênement en ce dimanche 24 juin 2007.
Trois de nos Frères ont reçu le Sacrement de l’Ordre ce jour en trois endroits différents : Catalin Florea à Cachan, Iulian Prajescu à Lille et Ovidiu Robu en la belle cathédrale de Iasi, notre diocèse.

Nos deux communautés étaient bien représentées. Seuls les Pères Bernard Stef, vu son grand âge et Iosif Gal qui se trouvait en France avec la famille de Catalin étaient : l’un à Blaj, l’autre à Cachan. Nos Sœurs Oblates, très présentes en Roumanie, étaient venues en nombre.
C’ était donc jour de fête pour notre famille religieuse!
L’ Ordination sacerdotale de ce jour à Iasi avait quelque chose d’ extraordinaire : ils étaient 30 à être ordonnés!!!

Qui dit mieux?

Quelle cathédrale dans le monde aura connu un tel évênement en ce jour ?

Devant une telle moisson… il fallait bien faire appel à trois autres évêques pour prêter main forte à Monseigneur Petru Gherghel notre Pasteur diocésain.

Cérémonie parfaitement organisée et d’une ponctualité toute britannique puisque initiée à 11 h, elle s’ est terminée à 13h30.

Au Brésil j’ ai vu le même temps pour ordonner un seul prêtre… il est vrai que l’ ambiance était autre… Ici tout a été mené rondement. Ils étaient 30 : 14 pour le diocèse de Iasi, 3 pour Bucarest, 10 franciscains conventuels, 1 capucin, 1 calabrien et notre Frère Ovidiu. Il y avait aussi une belle assemblée de prêtres, ils étaient environ 200… un dimanche!

Religieux (ses), familles et amis, la cathédrale était bien trop petite pour cette foule qui, en partie, a dû supporter les ardeurs d’ un soleil presque brésilien sur la place de la cathédrale.
Le Père Guy Clerc, de Toulouse, supérieur de la communaute où Ovidiu a fait son stage diaconal, représentait le Père Provincial.
Ambiance joyeuse à la sortie de cette belle assemblée.

En Roumanie il est de tradition d’ offrir des fleures au jeune prêtre.

Ovidiu ne savait plus où les mettre, adressant de grands sourires et des signes d’ amitié à sa famille, ses amis et sa famillle religieuse.
Je pense qu’ Ovidiu au soir de cette belle journée, dans l’ intimité de son coeur, se sera écrié avec le psalmiste : `Je t`aime Seigneur, ma force, Seigneur, mon roc, ma forteresse, comme il l’ écrivit dans sa carte d’ invitation.

Que Dieu bénisse nos Frères Ovidiu, Catalin, Iulian, l’ Assomption qui est en Roumanie et toute la Mission d’ Orient!!!
En septembre, le Père Ovidiu rejoindra la communauté de rite oriental à Blaj, en Transilvanie.


Fr. Gwenaël
 

HOME