Une année de grâce

 

La communauté de Blaj vit une année de grâce avec les jubilés et les anniversaires fêtés cette année.


Le « Patriarche » de Blaj, le Père Bernard Ştef, a fêté ses 90 ans et ses 65 ans de sacerdoce.

Pour l’occasion le P. Bernard Le Léannec et la communauté de Margineni ont fait le déplacement. Quant au Père Teofil Pop, il a fêté ses 60 ans de profession religieuse. Il aime bien rappeler en souriant qu’en 1948 il a vécu en une semaine toutes les étapes pour être ordonné prêtre comme le Patriarche Photius à Constantinople : sous-diaconat le mardi, diaconat le mercredi et l’ordination presbytérale le vendredi. C’était à la veille de l’interdiction de l’Eglise Gréco-Catholique en Roumanie.

Le Père Teofil Pop, le Père. Bernard Le Léannec, le Père George Hang et le Père Bernard Ştef,Père

 

Les deux frères assomptionnistes sont des témoins éprouvés, qui ont su garder la flamme de l’amour de Dieu, de la Vierge Marie et de l’Eglise durant la période trouble du communisme.

Il faut savoir reconnaître les mérites de nos « Patriarches » et les remercier pour leur fidélité et tout ce qu’ils ont fait pour l’Assomption.

Le Père George Hang est lui aussi jubilaire ; il fête cette année ses 40 ans et ses 10 ans de sacerdoce. Il est l’un des jeunes disciples qui ont commencé à se former avec le P. Bernard Ştef avant la chute du régime.

 

Merci à Dieu et à eux pour tout ce qu’ils sont et tous ces moments de grâce qu’ils nous permettent de vivre.
 

Ionel Antoci
 

HOME