13 novembre. Pour ne pas oublier que…


 

Le 13 novembre l’Eglise entière fêtera nos trois martyres bulgares. Les frères et les sœurs de l’Assomption, sont appelés de façon spéciale, à mettre en valeur cet événement.

Quel est son importance dans la vie actuelle des communautés de la famille de l’Assomption ?  

Comme chrétiens et comme religieux nous annonçons et témoignons  au monde que l’histoire de l’humanité est compréhensible pleinement, seulement à la lumière de la rencontre de l’homme avec Dieu.

Toute la Bible et l’histoire de l’Eglise sont l’ évidence de cette rencontre. 

Les pères Kamen, Pavel, et Josaphat  font partie de cette vérité concrète et vérifiable.

Ils n’étaient pas des héros.

Ils étaient simplement des frères qui se sont trouvé prêts à témoigner de la présence de Dieu dans leur vie, au lieu et au moment où l’homme refusait violemment,  d’accepter l’évidence de son destin.

La mémoire chrétienne ce n’est pas un souvenir du passée, mais la mise en valeur d’un événement capable  de transmettre la force et la richesse du don de Dieu aux chrétiens d’aujourd’hui.  

Nous, frères et soeurs de la communauté de Plovdiv, nous avons la chance de vivre dans les mêmes lieux où ils ont vécu nos trois frères martyres et, de façon particulière, nous sommes appelées à garder et à rendre visible leur mémoire.

Dieu  les  a choisit comme exemple pour toute l’Assomption.   

Un exemple qui parle surtout d’unité fondé sur l’amour de notre Seigneur Jésus Christ  : unité dans nos communautés, dans l’Eglise, dans le monde entier.

Unité fondé sur l’amour  de la croix, un amour qui se donne jusqu’au bout.

Peut-être que nos frères martyrs n’étaient pas des héros, mais il étaient certainement des hommes d’amour.

A chacun et à chacune de vous, frères et sœurs de l’Assomption, nous vous souhaitons de vivre votre vie comme eux.

 

Fraternellement

la communauté de Plovdiv

 

home