Quoi de neuf à Istanbul ?

 

Grâce à l’année sabbatique dont je bénéficie, me voici, après Athènes et Plovdiv, dans l’une des communautés de la Mission d’Orient, à Istanbul-Kadiköy.

Malgré les tensions politiques perceptibles à l’intérieur du pays (voir le différend franco-turc au sujet de la négation des génocides), l’activité économique et sociale en Turquie est surprenante aux portes d’une Europe malmenée par des crises de tous ordres.

 

En prélude sans doute au 150ème anniversaire de la Mission d’Orient à l’Assomption, un grand concert avec piano et plus de soixante choristes de différentes nationalités et religions, a eu lieu le 13 janvier dans notre église de l’Assomption sur le thème du Magnificat avec des morceaux de Vivaldi et Pergolèse.

 

L’église était comble et nos amis musulmans ont pu apprécier l’esprit d’accueil et d’ouverture des chrétiens soucieux d’un dialogue interreligieux grâce à l’art et à la culture.

 

 

Assomptionnistes et Oblates ont collaboré à la réussite de cette soirée.

Voilà le neuf à Istanbul.

Pas de grandes déclarations, mais des gestes concrets, car il faudrait parler aussi des cours d’apprentissage des langues et d’informatique mis en place par le P. Jules Nguru (A.A.) et la sœur Fruges Mpiaka (O.A.) pour des jeunes immigrés, et sans doute d’autres actions …

A suivre donc avec intérêt au cours de cette année 2012.

 

 

  

 

 

 

 

 

 Lucas Chauffart

 

HOME